Groupe SAG
Langue

 

 

Horizon 2020 pour la fibre optique dans la Loire

23.02.2016

Horizon 2020 pour la fibre optique dans la Loire

Enorme chantier dédié au Très Haut Débit

Ambitieux et impressionnant projet

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 1450 kilomètres de fibre à déployer, 180 kilomètres de conduites souterraines à créer, un chantier prévu jusqu’en 2019/2020.
Ce sont les travaux à réaliser dans le cadre des lots gagnés par SAG VIGILEC sur le marché de conception et réalisation du THD42®. Ce projet FFTH (Fiber To The Home), porté par le Syndicat Intercommunal d‘Électrification de la Loire (SIEL 42), a pour objectif de raccorder l’ensemble des foyers ligériens au très haut débit.
Ils se situent sur 3 communautés de communes concernées par l’arrivée de la fibre aux portes de leurs administrés : celle de Charlieu Belmont Communauté, celle du Pays entre Loire et Rhône, et celle du Pays d'Urfé (à la topographie plutôt montagneuse). Ces territoires comprenant des zones urbanisées et des zones plus rurales, il a été nécessaire d'adapter les caractéristiques des fibres à la géographie du terrain. Les tracés retenus, s'appuyant sur les infrastructures existantes et sur les infrastructures à créer, se sont donc orientés tantôt sur un réseau aérien, tantôt sur un réseau souterrain.
Dès le début du mois de septembre dernier, le marché des travaux de desserte (c'est-à-dire de l'autoroute de l'information jusqu'à la limite de propriété des abonnés) a pu démarrer. Hormis quelques précautions à prendre concernant la manipulation de la fibre (pas trop de torsions, pas de plis...), les techniques de déroulage se révèlent être les mêmes que pour des câbles électriques classiques.

Un travail d'équipes

On imagine aisément qu’un tel chantier, au vu des volumes qu'il engendre, nécessite le développement d'une synergie entre les différents Centres et Agences SAG Vigilec de la région. "Sa grande force, selon le Directeur de Centre, est qu'il permet d'engendrer de l'activité pour tous, et dans le cas présent pas seulement pour le centre Loire, mais aussi pour les autres agences du Groupe ainsi que pour le tissu économique local".

À titre indicatif, pour illustrer ce projet pour SAG Vigilec, c’est la création de 27 points de mutualisation qui permettront de desservir plus de 40 000 foyers... Depuis maintenant 6 mois, les études sur le projet mobilisent une grande partie des bureaux d’études de la région sur plusieurs points de mutualisation avec une nouvelle technicité. La réalisation d’un seul chantier en cours occupe une équipe de 6 à 8 personnes. Par la suite, plusieurs chantiers seront menés de front, mobilisant jusqu’à 30 personnes en réalisation. Pourtant, il faudra attendre que toute la desserte soit terminée avant que les différents opérateurs historiques (Orange, SFR, Bouygues...) ne puissent proposer leurs offres respectives de raccordement (dernière étape du déploiement).