Groupe SAG
Langue

 

 

Agde en pleine lumière

20.01.2015

AGDE EN PLEINE LUMIERE

Si son Cap est sans conteste l'une des stations balnéaires les plus célèbres de France, la ville d'AGDE n'en demeurait pas moins terriblement en retard quant à la qualité de son éclairage public... Après une première étape de six années de travaux, ce parc lumineux a considérablement évolué.

 

Une vision globale du projet
Comme d'autres agglomérations françaises, la ville d'AGDE dispose de deux secteurs bien distincts : la cité historique en son cœur, et la station balnéaire toute proche. Aménagé dans les années 60-70, le Cap disposait jusqu'en 2007 d'installations électriques vétustes. En effet, si la durée de vie d'un matériel est traditionnellement de 25 ans, elle dépassait largement les 40 dans le cas présent ! Il était donc grand temps qu'un énorme chantier de rénovation soit lancé, d'autant qu'un autre enjeu majeur était de mettre en lumière le patrimoine architectural de la ville, afin d'en accroître son attractivité touristique.

Après un classique appel d'offres et un «dialogue compétitif» entre les deux parties, la municipalité d'AGDE a finalement choisi le programme de SOGETRALEC, entreprise reconnue pour ses compétences en éclairage public, pour répondre précisément à ses besoins. Cette proposition, élaborée de A à Z (comprenant l'étude, la conception, la réalisation et la maintenance du projet dans son ensemble), s'est brillamment distinguée de la concurrence, qui ne présentait parfois qu'un simple prix. Autre atout : SOGETRALEC dispose en interne de ses propres équipes de terrassement et d'équipes de maintenance dédiées, ce qui fait d'elle un interlocuteur privilégié de la Mairie.

Un Partenariat Public-Privé (PPP) signé pour 18 ans
Les travaux initiaux démarrèrent ainsi en 2007, pour une première phase de 6 ans. Un investissement massif fut consacré au projet jusqu'en 2013, pour moderniser l'éclairage public et remplacer les très anciennes boules lumineuses (polluantes, énergivores et à l'éclairage médiocre) par un système beaucoup plus moderne, économe (avec l'utilisation d'ampoules LED) et respectueux de son environnement.

Cette première étape terminée, le contrat entre SOGETRALEC et la ville d'AGDE ne s'arrête pourtant pas là. Signé en réalité pour 18 années, il prévoit pour les 12 ans à venir d'autres missions : d'une part, assurer le maintien du patrimoine (candélabres, mobilier urbain notamment), et d'autre part, veiller à la maintenance et à la bonne exploitation des installations. Définie année après année, en fonction des besoins réels sur le terrain, la suite du programme est néanmoins un des facteurs clés du succès de ce partenariat. En effet, les agathois sont sensibles à ces travaux de renouvellement et à la réactivité des équipes qui en assurent le bon fonctionnement. En outre, dans le cadre de ce projet à moyen terme, les économies engendrées (qui peuvent atteindre jusqu'à 65% du budget dans certains cas !) sont entièrement réinvesties dans la rénovation d'autres quartiers de la ville. Le cercle de ce type de chantier s'avère donc totalement vertueux.